Thèse soutenue

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Benoît Epinat
Direction : Philippe Amram
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique et Sciences de la matière. Astrophysique
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Aix-Marseille 1
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Provence. Section sciences

Résumé

FR  |  
EN

L’étude cinématique des galaxies locales et lointaines permet de contraindre les scénarios de formation et d’évolution des galaxies. Pour cela, la spectroscopie à champ intégral permet une étude détaillée de la cinématique des galaxies proches et fournit depuis peu des indices sur la cinématique des galaxies lointaines. Cette thèse s’appuie principalement sur l’utilisation de l’échantillon cinématique de galaxies locales GHASP. Cet échantillon de référence composé de 203 galaxies spirales et irrégulières de l’Univers local dans des environnements peu denses observées par interférométrie de Fabry-Perot autour de la raie Ha (6563 Å) est le plus grand échantillon de données Fabry-Perot à ce jour. Après un passage en revue des principes de l’interférométrie Fabry-Perot et des nouveautés apportées à la réduction des données Fabry-Perot, mon implication dans le développement du 3D-NTT, nouvel instrument utilisant deux Fabry-Perot est exposée de même que ma participation au projet de spectrographe à grand champ pour les ELT, WFSpec, dont l’objectif est l’étude de l’évolution des galaxies. Je présente dans une deuxième partie les données GHASP. Cet échantillon a été entièrement réduit et analysé à l’aide de nouvelles méthodes. L’analyse cinématique de l’échantillon à partir des cartes cinématiques 2D a été initiée en particulier avec l’étude de la distribution des halos de matière sombre, de la forme des courbes de rotation, de l’influence des potentiels barrés et de la dispersion de vitesses du gaz ionisé. Dans une troisième partie, cet échantillon local sert de point de référence pour l’étude de la cinématique des galaxies lointaines. L’échantillon GHASP est projeté à grand décalage spectral (z = 1. 7) afin de déterminer les biais observationnels liés au manque de résolution spatiale des données cinématiques de galaxies lointaines obtenues par SINFONI, OSIRIS et GIRAFFE. L’analyse cinématique de nouvelles observations SINFONI y est également présentée, et l’ensemble des données cinématiques 2D de la littérature est mis en regard avec les résultats obtenus sur l’échantillon GHASP, mettant en évidence une évolution du support dynamique des galaxies avec le temps.