Thèse soutenue

Evaluation multicritère du bien-être animal : exemple des vaches laitières en ferme

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Raphaelle Botreau
Direction : Isabelle Veissier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Productions animales
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Institut national agronomique Paris-Grignon (1971-2006)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Le respect du bien-être des animaux d'élevage fait l'objet d'attentes sociétales de plus en plus fortes. Dans ce contexte, le projet européen Welfare Quality® vise à construire un standard en matière d'évaluation et d'information sur le bien-être animal. Le bien-être est composé de plusieurs dimensions (santé, comportement, absence de stress. . . ) et son évaluation doit donc reposer sur un ensemble de mesures complémentaires. L'objet de la thèse est d'élaborer un modèle d'évaluation globale du bien-être des vaches laitières reflétant l'aspect multidimensionnel du bien-être. Notre modèle suit une approche multicritère. Il repose sur une structure séquentielle dans laquelle plusieurs critères sont construits puis agrégés afin d'obtenir une évaluation globale. Une fois identifiés les problèmes liés à la construction d'un modèle d'évaluation globale du bien-être animal, nous définissons un ensemble de 4 critères (Alimentation adaptée, Logement correct, Bonne santé et Comportement approprié ) et 12 sous-critères. Pour construire les sous-critères à partir des 44 mesures effectuées en ferme, nous proposons de les évaluer sur la même échelle d'utilité [0,100]. Les données brutes sont alors agrégées en utilisant des méthodes adaptées au nombre de mesures, à leur nature et à leur importance relative (sommes pondérées associées à une fonction d'utilité, méthode lexicographique. . . ). Les sous-critères composant un même critère sont ensuite agrégés en utilisant un méthode permettant de tenir compte du fait que certains sous-critères sont plus importants que d'autres, tout en limitant les compensations entre les sous-critères (intégrale de Choquet). Enfin, l'agrégation des critères pour former une évaluation globale utilise une méthode de comparaison à des profils prédéfinis délimitant quatre catégories de bien-être (correspondant à une problématique de tri ordonné). A chaque étape, le modèle d'évaluation est paramétré sur la base d'avis d'experts, ces experts étant des scientifiques ou des utilisateurs futurs du système d'évaluation. Le système d'évaluation du bien-être qui résultera du projet Welfare Quality® (en 2009) pourra être utilisé à plusieurs fins : étiquetage obligatoire européen, label bien-être , conseil aux éleveurs recherche (la capacité du modèle à pouvoir expliquer les résultats étant très utile dans ces deux derniers cas).