Thèse soutenue

"Nach englischer und frantzösischer Art", l'oeuvre instrumentale de Carlo Farina

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Aurelio Bianco
Direction : Philippe Vendrix
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Musicologie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours ; 1996-2018)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude est dédiée au musicien mantouan Carlo Farina, l'une des figures les plus éminentes de l'école violonistique du début du XVIIème siècle. Actif surtout au delà des Alpes, Farina inscrit la plus grande partie de sa production musicale dans le courant instrumental nord européen où la tradition musicale française et surtout anglaise avaient joué un rôle déterminant. Les formes et les traits stylistiques de ce répertoire portent en effet l'empreinte de compositeurs tels que William Brade ou Thomas Simpson. C'est donc par cette capacité de fondre et de synthétiser différents styles instrumentaux que s'explique la première partie du titre de cette étude, expression issue du frontispice d'une des nombreuses anthologies de danses allemandes du premier "Seicento". Plus qu'un simple véhicule des tendances musicales italiennes en Allemagne, l'oeuvre de Farina incarne de façon exemplaire le mélange des styles qui caractérise la production instrumentale allemande du début du XVIIème siècle.