Thèse soutenue

L'apport du scanner 3D en anatomie dentaire : résultats et applications aux calculs d'ancrage et à la mécanique orthodontique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Fidele El-Nabbout
Direction : Pascal BaronJacques Faure
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Tomodensitométrie tridimensionnelle et orthodontie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Toulouse 3

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude est une mise au point sur les valeurs d'ancrage en orthodontie et leurs influences sur les choix thérapeutiques. Un échantillon de 120 sujets a été analysé. L'utilisation du scanner 3D et des logiciels C2000-Cépha et Cépha3DT, nous permet de faire la sélection des dents ensuite, calculer certains paramètres d'anatomie dentaire tels que les volumes radiculaires, ces derniers peuvent servir comme éléments essentiels pour définir l'ancrage en orthodontie. A partir de cette sélection, le logiciel C2000 réalise une reconstruction ; ceci permet la détermination de paramètres indispensables dans l'étude des dents et de leur rôle dans le choix des attitudes thérapeutiques en orthodontie : - les valeurs d'ancrage des dents et des groupes de dents, - la localisation tridimensionnelle des centres de résistance de groupe. Les données anatomiques individuelles et par groupe de dents éclairent d'un jour nouveau certaines options thérapeutiques. Les valeurs guides sont calculées et comparées à celles proposées dans la littérature. Les nouveaux coefficients d'ancrage proposés remettent en cause certaines attitudes thérapeutiques en orthodontie, et cela nous induit à une attitude thérapeutique plus prudente quelquefois. L'utilisation pratique de ces centres de gravité de groupe, trouve une application clinique immédiate dans les calculs de mécanique conventionnelle et dans les calculs des mécaniques s'appuyant sur des ancrages absolus, c. à. D. Sur les micros-vis.