Thèse soutenue

Les émotions morales : approche psychologique et neurofonctionnelle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Gayannée Kedia
Direction : Denis J. HiltonJean-Luc Martinot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Toulouse 2

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Objectif : Explorer les relations entre : (1) le comportement altruiste (don d’argent à des associations humanitaires), (2) les traits de personnalité (anxiété, sentiment de culpabilité, empathie et raisonnement moral) et (3) l’activité cérébrale en réponse à des stimuli générant de la colère contre soi, un sentiment de culpabilité, de la colère contre autrui et de la compassion. Résultats : Les personnes qui avaient le plus tendance à culpabiliser et à éprouver de l’anxiété se montraient les plus généreuses dans la tâche de comportement altruiste. Le sentiment de culpabilité et l’anxiété étaient également les seules dimensions de la personnalité à être corrélées aux activations cérébrales, dans des structures essentielles à la prise de décision en situation sociale (insula et cortex préfrontal ventromédian). En outre, le fait de s’imaginer dans des situations associées à un sentiment de culpabilité suractivait ce même réseau (insula et amygdale). Conclusion : Ces résultats suggèrent que le sentiment de culpabilité et l’anxiété jouent un rôle central dans le traitement des situations morales et la détermination des comportements altruistes.