Thèse soutenue

Traitement d'antenne adapté aux modèles linéaires intégrant une interférence structurée : application aux signaux mécaniques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Guillaume Bouleux
Direction : Francois GuilletRémy Boyer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Traitement du signal
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Saint-Etienne

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

En traitement d'antenne ou en analyse spectrale, on peut modéliser le signal observé selon : Observation = Signal d'intérêt + Interférence structurée + Bruit où l'interférence structurée est composée d'un certain nombre de paramètres connus ou estimés. Nous proposons 2 types d'approches pour le traitement d'antenne : (1) nous supposons disposer de la connaissance de M-S DDA sur un total de M et (2) nous souhaitons estimer de manière séquentielle M DDA. (1) Les solutions issues de la littérature utilisent une déflation orthogonale du sous-espace signal bruité. Nous donnons alors une Borne de Cramér-Rao (CRB) associée à ce type modèle et nous montrons sous quelles conditions cette borne est inférieure à la CRB associée au modèle composé de M DDA. Pour s'absoudre des contraintes liées à la déflation orthogonale nous proposons d'employer une déflation oblique en place de la déflation orthogonale. Nous proposons d'expliquer les bonnes performances des algorithmes proposés par la dérivation des variances théoriques de ceux-ci. (2) Les solutions proposées dans la littérature utilisent une déflation orthogonale pour annuler séquentiellement les directions préalablement estimées via un critère MUSIC. Nous nous en démarquons en proposant un algorithme, dénommé ZF-MUSIC, qui pondère, par une fonction quadratique de forçage à zéro le pseudo-spectre de MUSIC. Pour caractériser cet algorithme, nous proposons une CRB, associée à un modèle constitué d'une DDA d'intérêt et de M – 1 DDA interférentes. Finalement, nous appliquons les méthodes proposées sur des signaux mécaniques en vue du diagnostic de machines électriques