Variabilités des marqueurs à transmission uniparentale et mise en évidence de différences de comportements de dispersion et de reproduction entre males et femelles chez le gorille de plaine de l'Ouest (Gorilla gorilla gorilla)

par Mélanie Douadi

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Éric Petit et de Nelly Ménard.

Soutenue en 2007

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Nous avons cherché à caractériser les différences de comportements de dispersion et de reproduction entre les mâles et les femelles chez le gorille de plaine de l’Ouest. Afin de détecter des divergences entre sexes, nous avons utilisé des marqueurs génétiques non-recombinants qui tracent spécifiquement les lignées femelles (ADNmt) et mâles (NRY) ou peu recombinants et présents 2/3 du temps chez les femelles (chromosome X). Les résultats confirment que le gorille présente une diversité génétique élevée et mettent en évidence une différence de distance de dispersion chez cette espèce. Les résultats sont cohérents avec le fait que les femelles transfèrent entre les groupes et que les mâles, durant leur phase solitaire, peuvent se disperser au delà de leur sous-population. Toutefois, les résultats n’indiquent pas de différence de succès de reproduction entre mâles et femelles malgré des caractéristiques fortement liées à l’existence d’une pression de sélection sexuelle chez les mâles.

  • Titre traduit

    Genetic variability of uniparentally inherited genomes and characterisation of differences in dispersal and reproductive behaviour in Western lowland gorilla (Gorilla gorilla gorilla)


  • Résumé

    We have explored differences between male and female dispersal and reproductive behaviors in western lowland gorilla. At maturity, both sexes disperse from their natal group. In order to detect divergences between sexes, we used sex-specific non recombining markers which trace female (mtDNA) and male lineages (NRY), and slightly recombining marker that are 2/3 of time present in females (X chromosome). Results confirm a high genetic diversity in gorilla. The analysis of uniparentally inherited polymorphisms highlight a dispersal distance difference between sexes in this species. This result matches the observations that females transfer between groups and that males, during their solitary phase, can disperse longer distances and leave their subpopulation. Although male gorillas present features that are strongly indicative of sexual selection pressure, our results do not show any difference in reproductive success between males and females.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (186 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 165-186

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2007/17

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007REN1S017
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.