Thèse soutenue

Causalité mentale et ontologie des propriétés

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : François Loth
Direction : Frédéric Nef
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Rennes 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le problème de la causalité mentale, selon la tradition, est celui de l’interaction entre une substance mentale et une substance physique. Si aujourd’hui, un grand nombre de philosophes rejette les esprits immatériels, le problème de la causalité mentale demeure. La focalisation contemporaine du problème consiste à se demander comment les propriétés mentales peuvent être pertinentes dans la cause du comportement. Ce travail examine le problème et analyse les diverses solutions ponctuant la littérature. Des objections sont apportées aux solutions standard et une orientation est dégagée : la clarification ontologique des entités sous-jacentes. Particulièrement analysées, les propriétés mentales doivent permettre de rendre compte de la causalité à l’intérieur du monde physique. La solution défendue, ici, fait appel à la notion de propriétés particulières ou tropes, entendues comme manières d’être particularisées, et préconise une identité des instances mentales et physiques.