Thèse soutenue

Les nouvelles approches de management de la santé : le cas de Punia en République Démocratique du Congo

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Abeli Mutumbi
Direction : Luc Marco
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de gestion
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Paris 13

Résumé

FR  |  
EN

Les nouvelles approches en management de la santé découlent de l'innovation permanente dans le monde en matière de gestion des différents systèmes de santé et de protection sociale existants Proposer une nouvelle approche suppose que l'ancienne a des manques et des insuffisances à combler d'une part et d'autre part la ferme volonté de proposer les outils permettant d'améliorer la situation. Si pour les pays riches, les débats actuels portent sur la problématique de la pérennisation de la solidarité nationale à travers la sécurité sociale; de la délivrance des soins disponibles à ceux qui ne pourraient pas y accéder;de protéger la société des maux évitables par les mesures de prévention ainsi que par le principe de précaution,dans les pays pauvres par contre, la prise en charge sanitaire se pratique d'une manière floue, complexe, inégalitaire sans qu'il y ait forcément un système de santé efficient. Cette étude , nous a permis de poser le diagnostic alarmant de la santé de la population congolaise, car la R. D. C demeure mal outillée pour, à la fois, affronter seule ses contraintes et profiter de ses opportunités en matière d'organisation d'un système de santé et de protection sociale fiable et équitable. Tous les indicateurs dans cette étude exigent une mise sur pied urgente d'un autre système de la prise en charge de la santé des Congolais. L'espérance de vie de 42 ans, le taux de fréquentation des institutions de santé de 20%,la malnutrition a doublé en trois ans, le budget du ministère de la santé dérisoire(moins de 5% du budget global), le revenu par habitant inférieur à 0. 30 dollar par jour et selon Transparency International en 2006,la RDC est classée dans le peloton de tête des pays les plus corrompus de la planète(158è sur 163). Tous ces facteurs accroissent les inégalités d'accès aux soins dans ce pays. Vu l'urgence, nous avons donc étudié dans la première partie de ce travail, les différentes théories d'organisation sociales, managériales, économiques, susceptibles de nous aider à la fois à comprendre la situation et de proposer une thérapeutique appropriée. Pour cela il faudrait : Valoriser le capital humain congolais par la formation, la sensibilisation, la mobilisation; Supprimer la misère par la multiplication des pôles de développement économique et social fondée sur la participation active de la population; Supprimer l'ignorance par un coatching approprié permettant à chacun de reconnaître ses vraies potentialités et de les utiliser à bon escient ; Adopter et généraliser la prise en charge globale(du corps et de l'esprit) en santé, prônée par la médecine traditionnelle selon la philosophie Bantoue.