Thèse soutenue

Dysfonctionnements urbains et mobilité des pauvres à Abidjan

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ouahilagnon Zoro Fofana
Direction : Xavier GodardJean-Pierre Orfeuil
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Transport
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Paris 12
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Institut d'urbanisme de Paris (Créteil, Val-de-Marne)

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

A Abidjan, les déficiences de la planification spatiale ont favorisé la multiplication de quartiers précaires sous-équipés où vivent des populations majoritairement pauvres. Dans cet environnement de précarité, les conditions de mobilité des populations sont rendues plus difficiles à cause notamment d’un système de transport public défaillant à dominance informelle qui limite leurs accès aux emplois et à certains équipements ou services publics urbains de base. Dans ces quartiers, la marche à pieds constitue le principal mode utilisé et la plupart des déplacements sont restreints dans l’espace et peu diversifiés. Selon que les déplacements soient de proximité, internes à la commune de résidence ou non, c’est d’abord la marche à pied, ensuite le taxi communal woro-woro puis le minibus gbaka ou le transport par autobus mais ce dernier leur est d’un accès plus difficile car son réseau ne dessert pas ces quartiers. Pour mieux répondre aux besoins de mobilité de ces populations pauvres, la thèse propose d’abord de maîtriser la planification urbaine à Abidjan, de valoriser le secteur des services de taxis et de minibus par la réorganisation du marché des transports publics, dans une logique de complémentarité (intermodalité) des différents modes ou services de transport existants.