Thèse soutenue

De la pauvreté à la précarité : champs discursifs et réalité empirique : approche de la précarité à travers l'appropriation d'un programme de lutte contre la pauvreté à Sidi Bouzid (Tunisie)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mohamed-Raouf Saidi
Direction : Nicole Mathieu
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les discours sur la «pauvreté» en Tunisie sont chargés de sens. Au-delà des méthodes et des concepts mobilisés par chaque énonciateur pour définir la pauvreté et identifier les pauvres, les différents discours en compétition nous informent sur les contingences politiques, sociales et idéologiques qui interviennent pour faire de l'espace du débat un champ de jeu porteur d'enjeux. Dominé par la pensée d'État et par la logique quantitative, cet espace tend à exclure et à délégitimer les agents sociaux qui prétendent - sciemment ou non - changer les règles du jeu, et ceci notamment lorsque ces agents ne disposent pas des crédits sociaux et/ou culturels requis pour être reconnus. Le discours des bénéficiaires du «Programme de la famille productive» pour la lutte contre la pauvreté en Tunisie (1977-1986) est souvent marginalisé. Il révèle pourtant la dimension empirique qui manque au débat et dévoile les contraintes, les attentes et les stratégies des petits paysans en situation de précarité. L'analyse des modes d'appropriation pratique du Programme par 135 familles bénéficiaires résidant dans le Gouvernorat de Sidi Bouzid (au Centre-Ouest de la Tunisie) confirme l'intérêt de leur discours en général, et confirme en particulier la nature multidimensionnelle des contraintes qui pèsent sur elles. . . Contraintes dont l'intériorisation participe à la formation d'un habitus luimême à l'origine des stratégies de subsistance élaborées par les intéressés pour s'en sortir. Mots-clés : pauvreté, précarité, politique sociale, discours, stratégies, Etat, petits paysans.