Thèse soutenue

La croissance organique dans l'art : représentations, techniques de modélisation, programmation

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Aurélie Jans
Direction : Hervé Huitric
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Esthétique, sciences et technologies des arts. Images numériques
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Paris 8

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Ce document aborde des thèmes qui mettent en avant la volonté de certains artistes de donner aux oeuvres un nouveau statut qui n'est plus celui de l'oeuvre objet de contemplation mais plutôt celui d'une oeuvre en devenir. Ces oeuvres ne sont plus figées, elles se modifient grâce à l'utilisation de matériaux ou de processus évolutifs naturels ou artificiels. Pour servir leurs propos, ces artistes expérimentent des éléments ayant un potentiel de transformation. Dans un premier temps, nous aborderons, d'un point de vue artistique, les thèmes du vivant, de l'autonomie des oeuvres et de la participation du spectateur en analysant divers travaux d'artistes. Nous poursuivrons cette analyse par l'explication de techniques informatiques de programmation et de modélisation utilisées, à l'origine, pour simuler des théories scientifiques. Nous verrons diverses applications artistiques issues du détournement de ces techniques dans le but de créer des processus de création évolutionnistes et interactifs. A partir de cette analyse, je présente mes propres pratiques plastiques autour des thèmes de la morphogénèse, du vivant, de l'autonomie des oeuvres et de la participation du spectateur. J'expose les méthodes et les techniques que j'utilise pour extraire de la matière son potentiel esthétique et créatif. La dernière partie de cette thèse décrit plus particulièrement un outil de sculpture virtuelle que j'ai conçut en employant certaines techniques informatiques, expliquées en amont. La programmation de cet outil me permet de poursuivre le développement de ma recherche artistique en la transposant dans un espace virtuel aux possibilités multiples. Cette thèse tente de décrypter les interpénétrations de l'art et du vivant.