Thèse soutenue

La philosophie orale de Gilles Deleuze et son rôle dans l'élaboration de son œuvre écrite

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Frédéric Astier
Direction : Alain Brossat
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Paris 8

Résumé

FR  |  
EN

Les archives sonores des cours de Gilles Deleuze à l'Université de Paris 8, 1979-1987 (177 cours, 400 heures) nous transportent, auditeurs et lecteurs, entre les flux et reflux de paroles et les lignes des chapitres du philosophe. Le cours était le moment d'élaborer ou de perfectionner un concept, d'abord à partir d'une problématique abstraite, puis d'exemples concrets qui s'adressaient tant aux spécialistes des idées qu'aux "non philosophes". Un énoncé philosophique se répète d'un cours à l'autre et s'enrichit d'une multiplicité de références artistiques, politiques et scientifiques ; une anecdote agence un mode de vie personnel et une approche conceptuelle. Ces différents points de vue élaborent une expérimentation. Dans un même mouvement, un nouveau régime de la parole philosophique et une pédagogie s'inventent. Éloigné du discours de la philosophie académique, l'enseignement de Gilles Deleuze à Vincennes fait événement, produit une rencontre inédite, inaugure une pensée de la création et du virtuel. Sa philosophie orale constitue le préalable de ses livres et un laboratoire nécessaire pour un "affect du concept", selon un style dialogique. Elle se poursuit aujourd'hui en direction d'un "devenir auditeur" qui renoue ainsi avec la tradition orale, l'écriture créative, la transmission des notions philosophiques et la recherche universitaire vivante.