Thèse soutenue

Etude du rapport bénéfice/ risque du traitement par hydroxychloroquine dans le lupus systématique : étude de la toxicité foetale, de la toxicité cardiaque et optimisation posologique basée sur la détermination de sa concentration sanguine

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nathalie Costedoat-Chalumeau
Direction : Philippe Lechat
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physiologie et physiopathologie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Paris 6

Résumé

FR  |  
EN

L’hydroxychloroquine (HCQ) qui a une demi-vie particulièrement longue, est un traitement clé du lupus systémique. Dans cette thèse, nous rapportons différents travaux ayant pour objectif d’améliorer les connaissances sur la pharmacologie de l’HCQ: passage transplacentaire, toxicité fœtale, toxicité cardiaque, relation pharmacocinétique-pharmacodynamique (PK-PD) et évaluation de la compliance. Nous avons ainsi démontré chez 143 patients lupiques que la relation PK-PD de l’HCQ était forte et suivait un modèle de type inhibiteur avec effet maximal. L’autre intérêt de ce dosage était le dépistage des patients ayant arrêté ou ne prenant qu’épisodiquement leur traitement (14 patients sur 203, 7%), leur concentration d’HCQ étant nulle ou inhabituellement basse. Les résultats de la relation PK-PD obtenus nous ont conduit à organiser une étude prospective randomisée, multicentrique et nationale intitulée «étude PLUS» dont nous détaillons le protocole.