Thèse soutenue

Rôle des IRAK-4 et NEMO dans l'immunité innée antivirale chez l'homme

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Kun Yang
Direction : Jean-Laurent Casanova
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie et de la matière. Immunologie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Paris 5
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université Paris Descartes. Faculté de médecine

Résumé

FR  |  
EN

Les patients déficients en IRAK-4, une protéine kinase critique impliquée dans la voie de signalisation des Toll-like récepteurs (TLRs), sont résistants aux infections virales. L'induction des IFN-α/-ß et -lambda via l'activation des TLR7/8/9 est abrogée mais reste normale via l'activation des TLR3 et 4 dans leur cellules sanguines. L'induction des IFN-β et -lambda en réponse au VSV par les fibroblastes d'un patient encéphalite herpétique muté en NEMO, un gène crucial impliqué dans la voie de signalisation NF-kB en aval de TLRs, est diminuée. Ceci a pour conséquence une augmentation de la mort cellulaire et de la réplication virale similaire. La production des IFN-β et -lambda en réponse à la stimulation de TLR3 est également altérée. Ces deux études suggèrent une redondance de l'immunité innée antivirale médiée par le TLR7/8/9, et en revanche une indispensabilité d'induction des IFNs médiée par NF-kB (NEMO) en réponse à TLR3 dans la défense anti-herpétique du système nerveux central chez l'homme.