Thèse soutenue

Un architecte et une ville à la fin du XIXe siècle : Louis-Charles Sauvageot (1842-1908) à Rouen : constructions, restaurations

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sophie Nasi
Direction : Françoise Hamon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire de l'art et archéologie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Paris 4

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude consacrée à Louis-Charles Sauvageot (1842-1908) propose de redécouvrir l’oeuvre d’un architecte oublié – bien qu’il fut Inspecteur général des Édifices diocésains puis des Monuments historiques – et qui a exercé une part importante de sa carrière à Rouen. Formé en dehors de l’École de beaux-arts, proche de Violletle- Duc, Sauvageot appartient au courant rationaliste. Sa carrière prend son essor en 1871 lorsqu’il est nommé architecte en chef de la ville de Rouen. Cumulant ensuite dans la même ville, les fonctions d��architecte en chef des Monuments historiques puis des Édifices diocésains, il va exercer une véritable mainmise sur la commande publique aussi bien dans le domaine de la construction que de la restauration. La première partie retrace ce brillant parcours, tandis que la seconde présente un tableau de Rouen à la fin du XIXe siècle, à travers le contexte local, les orientations de la politique édilitaire et les prérogatives de Sauvageot. Enfin, les deux dernières parties traitent de l’oeuvre proprement dite à travers une approche typologique. Ainsi, les grands chantiers que sont le musée-bibliothèque et le théâtre des Arts voisinent avec des productions sérielles (comme les écoles) emblématiques de la période, et des restaurations, dans lesquelles l’architecte exprime sans doute le mieux son talent.