La poterie d'Al-Rawda (Syrie centrale) : campagnes 2002-2006

par Thomas Boudier

Thèse de doctorat en Archéologie proche-orientale

Sous la direction de Jean-Yves Monchambert.

Soutenue en 2007

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le site archéologique d’Al-Rawda constitue à ce jour l’une des seules sources d’informations sur la céramique de la Syrie centrale en zone steppique à la fin du bronze ancien. Une base de données numérisée a donc été créée afin d’ordonner et partager les informations relatives à la poterie d’Al-Rawda. Par ailleurs, une première approche de la chrono-stratigraphie et une étude comparative du répertoire céramique d’Al-Rawda ont permis de dater les niveaux d’occupation du site de la deuxième moitié du III ème millénaire (bronze ancien IV). L’étude comparative a permis également d’inscrire le corpus d’Al-Rawda dans une tradition céramique englobant les sites du moyen-oronte de Qatna à Hama, jusqu’àEbla au nord. En outre, l’utilisation du tour dans la fabrication des pots et de leur décor suggère que la poterie d’Al-Rawda est issue d’une pruduction spécialisée qui devait probablement être organisée à une échelle régionale, l’homogénéité du matériau céramique et la standardisation des forme et des décors de la vaisselle de consommation, dont la finesse d’execution s’accroît au cours du bronze ancien IV, témoignent d’une production de qualité qui pourrait représenter les prémices du système de production industrielle qui se met en place à partir du II ème millénaire.

  • Titre traduit

    Al-Rwanda Pottery (Central Syria) : archeological campaigns 2002-2006


  • Résumé

    The archeological site of Al-Rawda constitutes today one of the only sources of information on central syrian ceramics in steppic zones at the end of the early bronze age period. A digital database has consequently been created in ordre to organize and share information relating to Al-Rawda pottery. In addition, a first approach to the chrono-stratigraphy and a comparative study of the Al-Rawda ceramics repertoire have made it possible to date the occupation levels of the site for the second half of the third millennium (early bronze age IV). The comparative study has also made it possible to place the Al-Rawda corpus in a ceramics tradition including the middle orontes area sites from Qatna to Hama, as far as Ebla in the North. In addition, the use of the wheel in pot making and its decoration suggests that Al-Rawda pottery comes from a specialized production that was probably organized on a regional scale. The homogeneity of the fabrics and the standardization of the shapes and decorations of small containers for daily use, whose delicacy of execution improves throughout the early bronze age IV, reveal a skillful production that could represent the beginnings of the industrial production system established from the second millennium on.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (604 f.)
  • Annexes : 196 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6700/1-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4691
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.