Thèse soutenue

Les animaux merveilleux dans l'art funéraire de la Chine ancienne : la sculpture de fauve : origine d'une représentation artistique et apparition d'un usage funéraire (Ier-VIe s.)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Catherine Dzalba-Lyndis
Direction : Flora Blanchon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire de l'art et archéologie
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris 4

Résumé

FR  |  
EN

Une nouvelle forme artistique funéraire apparaît en Chine sous la dynastie des Han orientaux (25-220) avec les fauves de pierre en ronde bosse, positionnés par paires à l’extérieur de la tombe. Sous un aspect allant du plus réaliste au plus fantastique, leur corps les apparente aux félins, tandis que cornes et ailes s’y greffent pour donner naissance à des animaux merveilleux. Cet art disparaît pendant deux siècles, avant de renaître sous les Dynasties du Sud (420-589) sous une forme monumentale et normalisée. La thèse propose un historique des recherches chinoises et occidentales relatives à ces fauves, des travaux de Victor Segalen (1878-1919) à nos jours, ainsi qu’une analyse détaillée des sculptures, avant de revenir sur l’énigme archéologique que pose leur apparition. A travers une étude de leur représentation et de leur place dans l’ensemble funéraire, nous proposons d’en décrypter méthodiquement l’apparence, l’identité et le rôle.