Thèse soutenue

Ouverture commerciale et inégalité de revenus : le cas du Vietnam

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Xuan Dung Cao
Direction : Wladimir Andreff
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Paris 1

Résumé

FR

Cette thèse étudie la relation entre commerce international et inégalités de revenus au Vietnam. Elle ambitionne, en exploitant deux bases de données, sectorielle et provinciale sur la période 1995-2002, de donner une vision d'ensemble cohérente à ce débat complexe. L'analyse sectorielle démontre l'impertinence du raisonnement basé sur le modèle de dotation factorielle appliqué aux pays en développement dans le contexte d'échanges internationaux caractérisé aujourd'hui par une concurrence intensifiée entre pays à structure de production similaire. La recherche de la compétitivité par le prix ne permet pas aux secteurs exportateurs des produits intensifs en travail de dégager des gains suffisants nécessaires pour investir dans la technologie à long terme. A court terme, il s'agit d'une logique de croissance extensive qui crée une forte demande de main-d'œuvre (effet réducteur de pauvreté) sans pour autant élever le niveau de salaire (effet générateur d'inégalité). Cette situation explique la concomitance de deux phénomènes ambivalents: baisse de la pauvreté mais accentuation des inégalités au Vietnam. L'étude des données en panel à l'échelle des provinces vérifie et complète cette analyse, en dénouant l'interconnexion entre les relations commerce - croissance - pauvreté - inégalité. Les résultats confirment que les provinces ouvertes connaissent des niveaux de développement relativement élevés, une faible pauvreté et d'importantes inégalités de revenus. Les tests concluent également que l'ouverture au Vietnam, à la fois directement et indirectement par la croissance, a bénéficié davantage aux catégories les plus riches, mais cela sans que ce soit au détriment des pauvres.