Thèse soutenue

L'influence de l'environnement à grande échelle sur les populations de galaxies à flambées d'étoiles et à noyau actif

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Christophe Mauduit
Direction : Gary Mamon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Astronomie et astrophysique
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Observatoire de Paris (1667-....)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Astronomie et astrophysique d'Île-de-France (Meudon, Hauts-de-Seine1992-....)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Gary Mamon, Andrea Biviano, Christophe Adami, Chantal Balkowski, Carlos De Breuck, Ana Gómez
Rapporteurs / Rapporteuses : Andrea Biviano

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les galaxies à flambées d'étoiles (SBG) et à noyaux actifs (NAG) sont hôtes d'une activité bien particulière dont on ne comprend pas encore bien les causes exactes, (internes ou externes). Dans cette thèse, nous avons utilisé le 6dFGS, relevé spectroscopique de galaxies avantageusement basé sur des catalogues photométriques en proche-infrarouge (NIR) afin de mieux quantifier l'environnement de ces galaxies. Nous nous sommes majoritairement intéressés aux galaxies émettrices en continu radio par recoupement avec le relevé NVSS à 1. 4 GHz. Nous nous sommes focalisés sur l'influence de l'environnement sur les SBG et NAG à l'échelle du superamas de Shapley. Nous avons pu montrer que les galaxies radio semblent éviter des régions aussi denses que le coeur du super-amas. Ceci est dû à l'état dynamique de fusion bien particulier de ses complexes d'amas. Les conditions extrêmes ont une très forte répercussion sur les galaxies, notamment sur le rapport de leur luminosité radio sur NIR (RK). Nous avons utilisé des arguments analytiques simples pour montrer que le balayage par pression de choc pourrait être accru dans des fusions d'amas, empêchant la formation d'étoiles, voir même le phénomêne NAG. Dans de telles régions, nous avons observé que les profils des galaxies d'amas dévient fortement d'un profil NFW typique. Nous avons ensuite étudié un échantillon d'amas d'Abell : nous confirmons que les amas ayant un environnement dense à grande échelle ont des profils de galaxies déviant de NFW ainsi que des RK diminués. Nous avons par la suite entrepris d'étudier la population "radio-quiet" des NAG en utilisant les spectres 6dFGS à notre disposition.