Thèse soutenue

Étude et développement de dispositifs en diamant synthétique pour la dosimétrie médicale : applications en radiothérapie

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Caroline Descamps
Direction : Mourad Benabdesselam
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Nice
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences fondamentales et appliquées (Nice ; 2000-....)

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

L’objectif de cette thèse, menée dans le cadre d’un projet de recherche européen intitulé MAESTRO pour « Method and Advanced Equipment for Simulation and Treatment in Radio Oncology », a été de développer puis tester en environnement clinique des détecteurs en diamant synthétique, nécessaires aux nouvelles modalités de radiothérapie. Le diamant est, en effet, un bon candidat pour la détection de rayonnements de hautes énergies dans le domaine médical. Il peut être utilisé pour la dosimétrie passive, en tant que dosimètre thermoluminescent ou pour la dosimétrie active selon le principe des chambres d’ionisation. Ces deux approches sont présentées ici. Concernant la thermoluminescence, plusieurs impureté ou dopants (bore, phosphore, azote) ont été incorporés dans les films de diamant durant la croissance afin d’en modifier les propriétés dosimétriques et une étude plus approfondie des films contenant de l’azote est proposée. Les résultats obtenus en dosimétrie active sont présentés ensuite. Des axes de travail on tété suivis afin de répondre aux recommandations de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (IAEA) : l’amélioration du dispositif de mesures et la modification du matériau. Les premières études dosimétriques réalisées sous faisceaux de radiothérapie, concernant des diamants polycristallins contenant de l’azote et des diamants monocristallins synthétiques prouvent la possibilité d’utiliser de type de détecteur.