Thèse soutenue

Asymétrie droite-gauche chez la drosophile : étude d'un mutant Situs inversus

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pauline Spéder
Direction : Stéphane Noselli
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Nice
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la vie et de la santé (Sophia Antipolis, Alpes-Maritimes)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Établir une asymétrie Droite-Gauche (DG) invariante est crucial pour l’organisation structurale et fonctionnelle des organes, comme le cœur. Des études menées sur les Deutérostomes ont proposé des modèles élégants de brisure de la symétrie, fondés sur un flux nodal ou des flux ioniques. Cependant, l’identité des déterminants responsables de l’orientation DG (choix du situs) reste méconnue, de même que la conservation des mécanismes DG précoces au cours de l’évolution. Notre étude a identifié chez la Drosophile le gène codant pour une myosine non conventionnelle de type ID (Myo31DF) comme un gène Situs inversus, dont les mutations inversent la torsion dextrale du genitalia adulte, et la position de l’intestin embryonnaire. Une analyse génétique mosaïque identifie le segment A8 du disque génital larvaire comme un organisateur DG, et révèle une compartimentation antéro-postérieur de la fonction de Myo ID, qui dirige le développement dextral (A8p) et réprime une asymétrie sinistrale par défaut (A8a). Comme attendu d’un déterminant DG, Myo ID a une fonction d’initiateur, une expression endogène symétrique, et sa surexpression symétrique n’entraîne pas de défauts DG. De plus, Myo ID interagit et co-localise avec la b–caténine, comme le seul autre gène Situs inversus à avoir été moléculairement identifié, Inversin chez la souris, suggérant que les gènes Situs inversus pourraient établir l’axe DG via les jonctions adhérentes. Cette étude a établi l’existence d’un axe DG chez la Drosophile, et identifié un moteur moléculaire lié à l’actine, Myo ID, comme un déterminant DG contrôlant le choix du situs, et ainsi l’établissement d’une asymétrie invariante chez un protostome.