Thèse soutenue

Nanocomposite : effet des perturbations locales sur le comportement du matériau

FR  |  
DE  |  
EN
Auteur / Autrice : Ravindrakumar Bactavatchalou
Direction : Patrick AlnotJan Krüger
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique des Matériaux
Date : Soutenance le 22/10/2007
Etablissement(s) : Nancy 1 en cotutelle avec Universität des Saarlandes
Ecole(s) doctorale(s) : EMMA
Jury : Président / Présidente : Karsten Kruse
Examinateurs / Examinatrices : Andreas Schütze, Karsten Kruse, Jan Krüger, Rolf Pelster, Patrick Alnot, Didier Rouxel

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

La création de nouveaux matériaux, aux propriétés souhaitées, peut être obtenue par la combinaison de deux, trois ou plusieurs composants. L'évolution des matériaux, l'amélioration de leurs performances et l´extension de leurs fonctionnalités provoquent ainsi une augmentation de la variété des matériaux disponibles: c´est désormais l´usage qui détermine les propriétés du matériau et non l´inverse. L'ajout de nanoparticules dans un polymère peut entraîner, quantitativement via la nanostructuration du polymère et qualitativement via leurs surfaces réactives, de nouvelles caractéristiques, qui ne se limitent pas à la simple addition des propriétés de chaque composant. Les interactions entre la surface des nanoparticules et les molécules du polymère peuvent être notamment à la base de la formation d´interphases, présentant des propriétés différentes de celles du polymère massif. Afin de comprendre l´influence des nanoparticules dans les propriétés mécaniques, optiques et diélectriques du composite et plus particulièrement dans la création d´interphases, ce travail s´est intéressé à des systèmes composés de particules d´Al2O3 et de SiO2 dans une résine d´époxyde. De tels matériaux, a priori simples, affichent des résultats surprenants présentés dans cette thèse.