Thèse soutenue

Des taureaux ou des Hommes ? : ethno-anthropologie de la fête, des jeux et de la course camarguaise en zone de bouvino

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Rémi Allemand
Direction : Jacques Gleyse
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Anthropologie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Montpellier 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

La fête en zone de bouvino peut sembler identique aux autres fêtes du bassin méditerranéen. Cependant, la présence ininterrompue du taureau fait d’elle un moment singulier de la vie des autochtones. Ainsi, le bioù est présent de façon continue dans l’espace festif, découpant et organisant la réalité festive et corporelle des gens de bouvino. La corporéité bovine se caractérise par une métaphore corporelle appelée la fé di bioù, qui sert à différencier les locaux des étrangers. Ceci permet de réinterroger la course camarguaise et de la questionner in situ, c'est-à-dire dans la réalité festive de la zone de bouvino. Apparaît alors, au-delà de la métaphore corporelle de la fé di bioù, les fondements de la société camarguaise : la bouvino. Ainsi, il semblerait que l’on puisse dire que tous les Hommes sont des taureaux et tous les taureaux sont des Hommes, traduisant cette réalité structurante dans une phrase incantatoire : la fé di bioù.