Thèse soutenue

Etude morpho-anatomique approfondie de l'endocrâne d'Actinoptérygiens du carbonifère des EUA et recherche du message phylogénétique des carctères de l'endocrâne des Actinoptérygiens basaux

FR
Auteur / Autrice : Marie-Hélène Hamel
Direction : Philippe Janvier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Paléontologie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Paris, Muséum national d'histoire naturelle
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la nature et de l'Homme - Évolution et écologie (Paris ; 1995-....)
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Muséum national d'histoire naturelle. Département Histoire de la terre (Paris)
Jury : Président / Présidente : Armand de Ricqlès
Examinateurs / Examinatrices : Monette Véran
Rapporteurs / Rapporteuses : John G. Maisey, Martha Richter

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les « Paléonisciformes » sont un vaste ensemble paraphylétique d'Actinoptérygiens essentiellement paléozoïques, connus surtout par leur exosquelette. Leur endocrâne est rarement préservé et son anatomie n’est connue que chez quelques rares taxons. Le présent travail vient accroître notre connaissance de l’anatomie de ces structures par l’étude morpho-anatomique détaillée de l’endocrâne de trois taxons Carbonifères : Lawrenciella schaefferi Poplin 1984, le « Paléoniscide C » de Rayner (1951) et Kentuckia deani Rayner 1951. Pour ce faire, des méthodes d’analyse modernes (CT scan, reconstruction de modèles 3D virtuels, analyses chimiques par MEB/EDX) ont été utilisées. Une étude phylogénétique a été réalisée uniquement sur la base de caractères de l’endocrâne et du parasphénoïde. L’arbre obtenu a permis de confirmer la paraphylie des « Paléonisciformes » ainsi que d’élaborer de nouvelles hypothèses de relations de parenté différentes des analyses phylogénétiques antérieures.