Thèse soutenue

Le soin, une éthique au coeur de la vie : approche par l'agir compassionnel

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Philippe Svandra
Direction : Dominique Folscheid
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Marne-la-Vallée

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Qu’est-ce qui, pour le soignant, peut justifier l’acte d’aller vers le patient ? Quel est cet impératif qui pousse à répondre à l’appel du souffrant ? Provient-il d’un appel au sentiment ? D’un appel à la raison ? Est-il une réponse à une morale ou bien à une éthique ? L’agir compassionnel qui semble l’essence de cette réponse nous est apparu dans cette étude comme une forme de révolte et d’indignation contre la souffrance et la mort : soigner c’est d’abord veiller sur la vie des autres. Étudiée selon la typologie arendtienne, l’activité soignante peut se caractériser comme une praxis qui s’adresse au corps-sujet (Leib), inscrit dans une temporalité, et non seulement au corps-objet (Körper). Le soin, forme essentielle de responsabilité pour l’autre, se révèle ainsi comme une manière de se conduire vis-à-vis d’autrui, un engagement actif et concret qui atteste de l’humanité de celui là même qui le prodigue tout autant que de celui qui le reçoit