Thèse soutenue

Dosimétrie de systèmes d’exposition pour l’étude in vivo ou in vitro des interactions des ondes électromagnétiques décimétriques et centimétriques avec le vivant

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Alice Collin
Direction : Thierry MonédièrePhilippe Lévêque
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Électronique des hautes fréquences et optoélectronique. Télécommunications
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Limoges
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques

Résumé

FR  |  
EN

Le développement des nouvelles technologies sans fil n'a fait que renforcer les interrogations face aux éventuels effets délétères des ondes RF. Ainsi, ce travail contribue à l'étude de l'interaction des ondes RF avec le vivant. L'analyse du couplage entre l'onde électromagnétique et l'animal ou les échantillons biologiques, permet d'évaluer le DAS (W/kg) dans les milieux diélectriques. Ces résultats ont contribué au développement et à la caractérisation de systèmes d'exposition in vitro et in vivo, pouvant être utilisés sur une large bande de fréquence, typiquement de 500 MHz à 10 GHz. Les systèmes étudiés sont basés sur une exposition type champ lointain en chambre anéchoïque, à l'aide d'une antenne cornet, et d'un système biologique : un incubateur pour les études in vitro, et une cage pour les études in vivo. Une analyse plus précise à deux fréquences en particulier, 1800 MHz et 2,45 GHz, a montré la très forte dépendance de la dosimétrie en fonction de la fréquence.