Thèse soutenue

Le geste silencieux, source de langages musicaux : d'une approche du geste de direction à la création du Concerto pour chef d'orchestre et orchestre

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Bernard Dewagtere
Direction : Ricardo Mandolini
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Musicologie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Lille 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette recherche s'intéresse au processus par lequel le geste de direction, marqué à l'origine de façon bruyante pour se mettre au service de la production musicale, a su, après avoir traversé bien des mutations et des controverses, imposer au sein même du monde de l'esthétique sonore l'autorité de son silence. L'ensemble de ce rapport a pour objet de dégager une sorte de sémiologie du geste qui, tout au long de la réflexion (approche du sujet et application des résultats au domaine de l'interprétation, puis de la composition) s'inscrit toujours dans un schéma créatif visant à offrir de nouveaux concepts musicaux afin d'apporter un regard neuf sur la façon de percevoir et de pratiquer la musique. De ce point de vue, il n'y a pas ici de véritable frontière entre l'analyse, l'interprétation et la création proprement dite, chacun de ces "langages d'expression musicale" participant à une même recherche de nouveaux "modes de langages musicaux". La réalisation du Concerto pour chef d'orchestre et orchestre en est une illustration