Thèse soutenue

Approche psycho-socio-cognitive de la victimation au travail

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mylène Forte
Direction : Georges Masclet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Lille 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Fort de ses racines productive, normative et socialisante, le monde professionnel traduit nonobstant une fragilité de la dynamique interrelationnelle sur laquelle il se fonde. Ce n'est que récemment que la notion de victime est apparue dans le vocabulaire professionnel. Celle ci naît de la confrontation entre un évènement aversif spécifique et un construit idéologique et émotionnel. Notre recherche s'inscrit en conséquence dans une volonté de mettre en exergue ces victimes "ordinaires", symboles d'une souffrance individuelle, aux ressorts non moins collectifs. Leur regard empreint d'émotions procure une grille de lecture privilégiée de l'expérience agressive et constitue un vecteur de compréhension de la rupture de l'équilibre psychique. Ce processus de subjectivisation, par lequel la victime reconstruit cognitivement la situation, module sa réactivité psychosociologique. Notre démarche tend, à ce titre, à postuler que la nature de la victimation, chronique vs aiguë, intentionnelle vs instrumentale, brutale et tranchante vs latente et insidieuse, configure les conséquences engendrées en favorisant un seuil de tolérance différentiel