Thèse soutenue

Structure locale dans un ferroélectrique relaxeur : BaTi(1-x)Zr(x)O3

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Claire Laulhé
Direction : Françoise HippertJens Kreisel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique des matériaux
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Grenoble INPG

Résumé

FR  |  
EN

Les ferroélectriques relaxeurs se caractérisent par un large pic de permittivité en fonction de la température, dépendant de la fréquence du champ de mesure. Ce comportement est généralement attribué à la présence de régions polaires de taille nanométrique. L’un des enjeux expérimentaux est la détermination de la nature structurale de ces régions, nécessitant entre autres l’utilisation de sondes de la structure locale. L’objet de ce travail est l’étude de la structure locale dans les pérovskites relaxeurs BaTi1-xZrxO3 (0. 25 ≤ x ≤ 0. 50), présentant une substitution isovalente Ti4+/Zr4+. Les techniques expérimentales utilisées sont l’absorption des rayons X (EXAFS et XANES) et la détermination de la fonction de distribution de paires par diffusion totale des neutrons. Les déplacements des cations Ti4+ et Zr4+ dans leur cage d’oxygènes ont pu être déterminés. Le principal résultat est que les cations Ti4+ jouent un rôle majeur dans la polarisation locale des relaxeurs BaTi1-xZrxO3. Par ailleurs, il est montré que la déformation des octaèdres ZrO6 dépend directement de la répartition locale des Ti et des Zr dans la solution solide.