Thèse soutenue

Complexes de lanthanides (III) pour le développement de nouvelles sondes magnétiques et luminescentes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Aline Nonat
Direction : Marinella Mazzanti
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Grenoble 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Afin d'accéder à des agents de contraste efficaces, il est essentiel d'optimiser simultanément les paramètres moléculaires influençant la relaxivité : nombre de molécules d'eau en première sphère de coordination, échange de l'eau, dynamique de rotation du complexe, relaxation électronique, distanc Gd(III)-proton. Le but de ce travail est double. D'une part, il s'agit de concevoir et étudier des complexes possédant un nombre élevé de molécules d'eau coordinées et de comprendre l'influence de la sphère de coordination du métal sur la stabilité des complexes et la relaxation électronique. D'autn part, nous avons utilisé les ligands comme chromophores pour la mise au point de sondes luminescentes pour l'imagerie biomédicale. Nous présentons la structure, la stabilité et la relaxivité de complexes de Gd(lII) de deux séries de ligands tripodes dérivés du picolinate basés, soit sur le cycle 1,4,7 -triazacyclononane, soit sur un pivot amine tertiaire. Ces complexes possèdent une relaxivité élevée dans l'eau et dans le sérum et peuvenl former des interactions non-covalentes avec l'albumine sérique. L'interprétation de la relaxivité des protons de l'eau au moyen de nouvelles méthodes relaxométriques basées sur l'utilisation de solutés sondes nous a permis de montrer que la présence de groupement picolinate et du cycle 1,4,7triazacyclononane pouvait conduire à des complexes de Gd(lII) possédant des propriétés de relaxation électronique favorables. Du fait de la présence de chromophores picolinate, les complexes d'Eu(III) et Th(III) avec ces ligands donnent lieu à une luminescence intense dans le visible. D'autres complexes luminescents dans l'infrarouge ont également été étudiés.