Thèse soutenue

Études structurales du transporteur mitochondrial d'ADP et d'ATP

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Hugues Nury
Direction : Eva Pebay-Peyroula
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015)

Résumé

FR  |  
EN

Le transporteur mitochondrial d'ADP et d'A TP (AAC) permet l'échange des nucléotides adényliques au niveau de la membrane interne des mitochondries. Cette protéine essentielle, qui comporte six hélices transmembranaires, est le représentant le plus abondant et le mieux connu d'une large famille de transporteurs mitochondriaux. Afin de comprendre le mécanisme de ce transport, nous avons entrepris une étude structurale avec un double objectif: d'une part déterminer l'organisation oligomérique de l'AAC, et d'autre part en obtenir une nouvelle structure à l'échelle atomique. Nos expériences de diffraction de neutrons, d'ultracentrifugation analytique, couplées aux résultats de cristallographie permettent de remettre en cause sur des bases solides le dogme affirmant que l'AAC est dimérique en solution. En présence de Lapao, comme probablement la plupart du temps en présence de détergent, la protéine est un monomère. Nos résultats sont néanmoins compatibles avec une organisation dense dans les membranes. Nous avons mis en évidence l'importance structurale de trois cardiolipides qui entourent la protéine et participent à la stabilité de son repliement. Nous avons tenté de purifier des complexes entre l'AAC et deux de ses partenaires protéiques connus: la cyclophiline D, une protéine de la matrice, et Vpr, un peptide viral du Vlli. Nous montrons par co-purification et résonance plasmonique de surface que, dans nos conditions expérimentales, l'interaction entre ces protéines est inexistante.