Empathie, Mitleid, Sympathie : Rezeptionslenkende Strukturen mittelalterlicher Texte am Beispiel des Willehalm-Stoffs : Aliscans, Wolframs von Eschenbach Willehalm, Hystoria von dem wirdigen ritter sant Wilhelm

par Verena Barthel

Thèse de doctorat en Études germaniquesÉtudes germaniques

Sous la direction de Michel Reffet.

Soutenue en 2007

à Dijon en cotutelle avec Johannes Gutenberg-Universität Mainz .


  • Résumé

    La thèse tente une nouvelle approche à des problèmes discutés depuis presque un siècle dans les recherches autour du „Willehalm“ de Wolfram von Eschenbach: Non seulement l’image que le texte crée des païens, mais aussi celle du protagoniste Willehalm semble ambigüe. Afin de cerner les réactions possibles du public médiéval à ces personnages, trois émotions clés pour chaque lecteur ou auditeur – l’empathie, la pitié et la sympathie – sont choisies et leurs ‚méchanismes de déclenchement’ définies. Ainsi se présente un modèle d’analyse détaillé, recourrant à la fois aux méthodes de la narratologie et de l’esthétique de la ‚réception’. L’analyse de trois textes, présentant la même histoire sous d’autres conditions, rend enfin possible de proposer de nouveaux moyens de description pour la présentation des personnages en question et d’expliquer comment le texte médiéval influence les émotions de son public.

  • Titre traduit

    Empathy, pity, sympathy : mechanisms of influencing the reader in texts from the Middle Ages : the cycle of William of Orange (Willehalm, by Wolfram von Eschenbach, Aliscans, anonymous, Hystoria von dem wirdigen ritter sant Wilhelm, anonymous)


  • Résumé

    This thesis proposes to approach the problems concerning Wolfram von Eschenbach’s Willehalm that have been under discussion for almost a century from a different angle: Not just the image the text creates of the “heathens” but also the protagonist, Willehalm, seem ambiguous. In order to analyse the possible reactions of the medieval audience to these characters, three fundamental emotions on the part of the recipient – empathy, pity and sympathy – are examined and their “triggering mechanisms” defined. Thus, a detailed analytical model is developed, which recurs simultaneously to narratological methodology and reception theory. The analysis of three texts, all representing the same plot but under varying conditions, allows to establish new descriptive tools for the scrutiny of how characters are presented in medieval literature and to explain how medieval texts influence the emotions of their recipients.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (328 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 306-328

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T335

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007DIJOL004
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.