Thèse soutenue

Diagnostic et évaluation des risques incendie d’une construction et de sa mise en sécurité

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Julien Chorier
Direction : Jean-Claude Mangin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génie civil et sciences de l'habitat
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Chambéry

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L' évaluation du « niveau de sécurité incendie » d'un bâtiment est nécessaire pour Ie mettre en conformité par rapport des exigences souhaitées, ou d'une rayon plus large, pour chercher à Ie rendre plus sûr, aussi bien pour une construction neuve que pour une réhabilitation. De telles méthodes, encore à développer et consolider, doivent bien sûr tenir compte des niveaux de référence réglementaires fixes en fonction de l'utilisation de l'ouvrage et profiter également des outils plus récents d'ingénierie de la sécurité incendie et d'analyse du risque. Nos travaux s'intègrent dans cette problématique en développant des moyens d'apporter une aide à la décision aux gestionnaires de patrimoine pour les aspects liés à l'incendie pour Ie maintien en l'état, la réparation, Ie renforcement ou la démolition. Dans notre méthodologie, la première étape consiste à réaliser un diagnostic de la sécurité incendie du bâtiment. L’objectif du diagnostic proposé est d'évaluer les dommages potentiels d'un feu aux personnes, aux biens, à la structure et à l'environnement. Des solutions d'amélioration sont alors proposées et évaluées pour satisfaire des objectifs de sécurité déclarés a priori en vue de mieux utiliser et repartir un budget de mise en sécurité du bâtiment. II s'agit également de disposer d'une démarche structurée pour communiquer de façon efficace avec les commissions de sécurité et les autres acteurs concernés. Notre méthode d'évaluation des risques incendie utilise des réseaux de Petri et des modèles simplifiés de calcul et d'évaluation des grandeurs physiques liées à l'incendie (température, hauteur libre de fumée). L' évaluation des dommages aux personnes et aux biens est effectuée par des simulations probabilistes à partir de sources de danger identifiées par des experts. Différentes actions d' amélioration de la sécurité peuvent ainsi être traitées et comparées en vue de retenir les plus efficaces