Thèse soutenue

L'usage du métal dans la parure et les rites de la culture Mochica (150-850 AP. J-C. ), Pérou

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Carole Fraresso
Direction : Michel Pernot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique des archéomatériaux
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Bordeaux 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Ce projet de recherche, centré sur les vestiges archéologiques funéraires et d’atelier de production, est abordé principalement par l’étude des procédés de fabrication des éléments de parure, en cuivre et en cuivre doré, produits par les artisans de la culture Mochica de la côte nord de l’ancien Pérou. En effet, entre 150 et 850 ap. J. -C. , un ensemble de pratiques métallurgiques s’est développé dans cette aire géographique, de manière indépendante et axé sur une production qui singularise les appareils idéologiques de ces sociétés-états. Les questions relatives au(x) type(s) d’organisation(s) de l’artisanat des alliages cuivreux dans cette société ont été abordées par une étude pluridisciplinaire, qui intègre les méthodes de la science des matériaux, de l’archéologie et de l’histoire des technique afin de restituer les chaînes opératoires de fabrication avec les choix techniques et culturels des artisans mochicas. Ainsi, l’exploration de l’environnement socio-politique et technique, a permis de mettre en lumière des aspects méconnus de la production métallurgique de cette société pré-incaïque, qui a pourtant eu un rôle capital dans le développement du sous-système métallurgique qui compose le « système technique » de la côte nord du Pérou.