Thèse soutenue

Théorie de l'esprit et lobe frontal : contributions de la neuropsychologie clinique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Valérie Thomassin-Havet
Direction : Didier Le Gall
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 2007
Etablissement(s) : Angers
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de Psychologie. Processus de Pensée (Angers1996-2012)
autre partenaire : Université d'Angers. UFR de lettres, langues et sciences humaines

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Ce Travail a étudié les compétences en Théorie de l'esprit (TDE) de patients présentant un dysfonctionnement frontal. L'objectif ici était de venir confronter les résultats des nombreuse études réalisées en psychopathologie ou imagerie cérébrale, chez le sujet sain, à la réalité clinique du patient cérébrolésé. Dans cette perspective, nous avons conduit plusieurs travaux auprès de différentes populatons neurologiques (patients traumatisés crâniens graves, malades de Huntington, patients porteurs de lésions frontales focales) afin d'analyser l'impact des lésions frontales sur cette compétence socio-cognitive que 'on sait jouer un rôle principal dans l'adaptation sociale. Dans les trois études proposées, les résultats ont objectivé des difficultés dans la compréhension des états mentaux d'autrui pour toutes les populations étudiées. Par contre, il est apparu des dissociations de performances au sein du groupe de patients frontaux focaux, certains malades se montrant aussi performants que les sujets constituants les différentes populations contrôles. L'analyse des variables exécutives n'a pas permis d'expliquer ces différences. L'analyse lésionnelle a montré une relation entre des lésions d'origine orbitaires et latérales (paraventriculaire et supraventriculaire) et de faibles performances en tâche de TDE pour le test de photographies des regards (Baron-Cohen et al. 2001). L'analyse effectuéepour la tâche d'attribution d'intention à autrui (Sarfati et al. , 1997) a souligné une implication des structures médianes droites. Les analyses de la latéralité lésionnelle n'ont cependant pas permis de conclure quant à un effet péjoratif des lésions droites sur les compétences TDE.