Thèse soutenue

Synthèse d'imidazo[1,2-α]pyridines à activité antivirale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Baptiste Véron
Direction : Cécile Enguehard-GueiffierJean-Claude Teulade
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Pharmacie
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Tours
Jury : Président / Présidente : Alain Gueiffier
Examinateurs / Examinatrices : Hassan Allouchi, Alain Nuhrich, Johan Neyts
Rapporteurs / Rapporteuses : Pascal George

Résumé

FR  |  
EN

Le motif imidazo[1,2-a]pyridine fait actuellement l’objet d’un regain d’intérêt de la part du monde de la recherche thérapeutique. Ceci s’explique en partie par les progrès réalisés dan s le domaine des couplages métallo-catalysés qui ont permis de lever les difficultés de fonctionnalisation associées au motif imidazo[1,2-a]pyridinique. Les travaux de cette thèse ont porté sur deux projets distincts : La synthèse d’imidazo[1,2-a]pyridines présentant une activité antivirale vis-à-vis de certains herpesvirus mais également du virus de l’hépatite C (VHC) et du virus de la diarrhée virale bovine (BVDV). Les travaux de cette thèse ont consisté à appliquer diverses méthodes de couplages afin de fonctionnaliser les positions 6 et 8 d’imidazo[1,2-a]pyridines comportant une chaî ; ne thioether en position 3. L’activité biologique des composés préparés a été évaluée vis-à-vis de nombreux virus (notamment le CMV et le VZV). D’autre part, une étude de pharmacomodulation a été entreprise sur des dérivés de l’imidazo[1,2-a]pyridine et de l’imidazo[1,2-b]pyridazine comportant un motif aromatique en positions 3 et diversement substitués en position 6. L’activité de ces composés a été évaluée vis-à-vis du VHC et du BVDV. La synthèse d’imidazo[1,2-a]pyridines, ligands des récepteurs benzodiazépiniques périphériques (PBR) en collaboration avec Sanofi-Aventis. Ces molécules, diversement substitu&e a cute;es en position 2 et 3 ont été préparées selon les méthodes de couplages métallo-catalysés mises au point au laboratoire. L’influence des substituants portés par le groupement en position 3 a été étudiée. L’affinité de ces composés pour PBR a ensuite été évaluée.