Thèse soutenue

Analyse génétique et moléculaire de deux gènes de Médicago truncatula, NFP et RPG, contrôlant l'infection par Sinorhizobium meliloti au cours de la symbiose Rhizobium-légumineuse

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-François Arrighi
Direction : Clare Gough
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biosciences végétales
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Toulouse 3

Résumé

FR

Pendant l'établissement de la symbiose Rhizobium-Légumineuse la plante-hôte reconnaît spécifiquement des signaux bactériens, les facteurs Nod, qui activent un processus d'infection et d'organogenèse nodulaire. Chez Medicago truncatula, le clonage et caractérisation du gène NFP, prédit coder un récepteur aux facteurs Nod, a montré que c’est un gène de LysM-récepteur-like kinase qui est exprimé dans la zone infectible de l'épiderme et pendant l’infection où il est impliqué dans la formation du cordon d'infection. La caractérisation d'un mutant de M. Truncatula a permis d'identifier le gène RPG, impliqué dans la croissance polaire induite par Rhizobium lors de l'infection. Le clonage positionnel de RPG a révélé qu’il code une protéine nouvelle avec des motifs "coiled coil". Les familles de gènes auxquelles appartiennent NFP et RPG ont été caractérisées, apportant un nouvel éclairage sur la structure de NFP et RPG, et sur des rôles symbiotiques potentiels d'autres gènes homologues à NFP.