Thèse soutenue

Etat redox des tissus adipeux : implication dans l'obésité

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anne Galinier
Direction : Louis Casteilla
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physiopathologie cellulaire, moléculaire, et intégrée
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Toulouse 3

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Les changements de mode de vie et d'alimentation ont entraîné un développement considérable de l'obésité et des complications métaboliques tels que diabète et/ou athérosclérose. Ces désordres touchant les systèmes endocrinien, immunitaire s'accompagnent de phénomènes inflammatoires et sont associés à une obésité aux dépends du tissu adipeux viscéral. En effet, au-delà de son rôle connu de stockage énergétique sous forme de triglycérides, le tissu adipeux, infiltré de cellules de type macrophagique, est apparu comme un tissu endocrine capable de sécréter hormones et cytokines pro inflammatoires. Le rôle de la mitochondrie et plus généralement le métabolisme d'oxydo-réduction dans le tissu adipeux blanc ont été longtemps négligé mais apparaissent de plus en plus prépondérants. Le but de notre travail a été tout d'abord de développer une technique permettant le dosage de l'état redox du coenzyme Q, seul antioxydant lipophile synthétisé chez l'Homme et présent de manière obligatoire dans la chaîne respiratoire. La technique chromatographique couplée à une détection électrochimique a été validée biologiquement grâce à une approche pharmacologique permettant de moduler le flux électronique de la chaîne respiratoire mitochondriale sur des cellules en culture en augmentant (roténone, carbonyl cyanide chlorophenylhydrazone) ou en diminuant (antimycine) l'oxydation du coenzyme Q. Les modifications du statut tissulaire en coenzyme Q dans des modèles animaux, montre qu'il est un élément régulateur clef de la biologie adipocytaire, nécessaire au métabolisme oxydatif des lipides et à la dépense énergétique. . .