On the system level performance of mc-cdma systems in the downlink

par Abdel-Majid Mourad

Thèse de doctorat en Traitement du signal et télécommunications

Sous la direction de Ramesh Pyndiah.

Soutenue en 2006

à Télécom Bretagne .

Le président du jury était Ghaïs El Zein.

  • Titre traduit

    Performances au niveau système des transmissions MC-CDMA en voie descendante


  • Résumé

    La technique de transmission multi-porteuses à étalement de spectral, MC-CDMA, est un candidat potentiel pour les interfaces radio des futurs systèmes radio mobiles. Cette technique bénéficie d'une part de la robustesse de la transmission multi-porteuses OFDM face à la propagation multi-trajets et d'autre part de la flexibilité de l'accès multiple à répartition par codes CDMA. Cette thèse s'intéresse à l'étude des performances systèmes de la technique MC-CDMA en liaison descendante. L'objectif est de valider au niveau système les concepts et algorithmes de la couche physique MC-CDMA. La thèse s'articule autour de deux thématiques qui sont liées. La première thématique concerne l'abstraction de la couche physique au niveau système. Cette thématique est aussi connue sous le nom d'interfaçage entre les niveaux lien physique et système. L'abstraction de la couche physique a pour principal objectif de définir une mesure adéquate pour prédire la qualité de transmission au niveau système. Dans cette thèse, nous étudions l'abstraction de la couche physique suivant deux échelles de temps. La première échelle est macroscopique et porte sur la transmission de plusieurs trames de données subissant des évanouissements de canal indépendants. D'autre part, la deuxième échelle est dite microscopique et porte sur la transmission d'une seule trame de données subissant un évanouissement particulier du canal. L'abstraction macroscopique est appropriée pour une évaluation des performances systèmes par des simulations systèmes statiques alors que l'abstraction microscopique est plus appropriée pour une évaluation plus précise des performances systèmes ainsi que pour étudier les algorithmes d'adaptation de lien par des simulations systèmes dynamiques. Dans notre étude, nous analysons les problèmes soulevés par les deux types d'abstraction et proposons des nouvelles solutions appropriées. La deuxième thématique concerne l'évaluation de la capacité cellulaire des algorithmes et configurations de la couche physique MC-CDMA. En utilisant l'abstraction macroscopique, nous développons une méthodologie semi-analytique d'évaluation de la capacité cellulaire. L'évaluation de la capacité est faite aussi bien au niveau lien à travers un nouveau indicateur de capacité qu'au niveau système à travers un simulateur statique de type Monte Carlo. La méthodologie développée ici est un outil simple et efficace pour identifier les algorithmes et configurations de couche physique les mieux adaptés pour un environnement donné.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2006/11

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TELB0005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.