Thèse soutenue

La compagnie des houillères de Montrambert et de la Béraudière : entre aménagement du territoire industriel, complexe technique minier et innovation technique (1854-1983)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Luc Rojas
Direction : Jacqueline Bayon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Saint-Etienne

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Aménager le territoire minier et industriel est un facteur de réussite fondamental pour la compagnie des houillères de Montrambert et de la Béraudière. Celle-ci doit gérer son espace de production et de non production en s’accommodant des conditions que lui ont fait les exploitants antérieurs et en s’acclimatant également aux exigences géologiques, naturelles et contextuelles. Ces facteurs engendrent au sein de l’entreprise une adaptabilité technique de tous les instants, le territoire étant de ce fait en perpétuelle mutation. Logiquement ce changement se répercute sur le complexe technique de la mine, obligeant celui-ci à une profonde évolution technique symbolisée par la complexification des machines et des méthodes ainsi que par un contrôle accru de la masse ouvrière. Faire évoluer des éléments techniques de manière pertinente nécessite obligatoirement un recours massif à l’innovation technique, la compagnie de Montrambert et de la Béraudière a donc recourt à des pratiques innovantes. Celles-ci sont incarnées par ses puits jumeaux ou par sa méthode d’exploitation des couches puissantes.