Thèse soutenue

La reformulation en anglais contemporain : indices linguistiques et constructions discursives

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Blandine Pennec
Direction : Martine Schuwer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Linguistique anglaise
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Rennes 2

Résumé

FR  |  
EN

Cette recherche s’inscrit dans le cadre de la Théorie des Opérations Enonciatives. Elle analyse, à partir de corpus oraux et écrits, les éléments permettant l’identification de reformulations en anglais contemporain. L’analyse de la notion conduit à distinguer deux grands types de reformulations : la reformulation paraphrastique et la reformulation non paraphrastique. A chacune sont associés des introducteurs, certains spécifiques, d’autres non. Ils constituent les indices linguistiques d’opérations de reformulation. Leur présence n’est toutefois pas systématique. En l’absence d’introducteur, c’est alors la construction discursive elle-même qui permet l’interprétation. Les reformulations se réalisent ainsi sous des formes variées, tant sur le plan syntaxique qu’interprétatif. L’étude s’intéresse enfin aux fonctions des reformulations dans l’économie discursive : elles peuvent, selon le cas, faire progresser la nomination, favoriser la cohésion et la structuration du discours, ou faciliter les ajustements inter-énonciateurs