Thèse soutenue

Impacts et bénéfices perçus du tourisme et soutien des portugais à la touristification de l'arrière-paysAu-delà de la dichotomie touriste / résident

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Francisco Teixeira Pinto Dias
Direction : Rachid Amirou
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Perpignan

Résumé

FR  |  
EN

Dans les études du tourisme, deux traditions de recherche ont évolué en parallèle et de forme isolée: la première aborde les divers impacts du tourisme (économiques, socioculturels, écologiques) dans les régions réceptrices, et la seconde étudie le tourisme en soi et le comportement des touristes, en couvrant des thèmes aussi divers que les motivations des touristes, la question de l’authenticité ou le tourisme dans le système économique mondial. Rares sont les efforts dirigés vers l’intégration de ces deux types de préoccupations. Notre investigation – centrée sur les impacts perçus du tourisme et sur la posture des Portugais face au développement touristique des régions de l’arrière-pays du Portugal – essaye de surmonter la traditionnelle antinomie touriste/résident. On présente deux études empiriques qui corroborent l’hypothèse suivant laquelle la motivation touristique des résidents constitue le principal élément prédictif du soutien qu’ils concèdent au développement touristique des régions où ils habitent. Cette hypothèse est fondée sur le présupposé que, dans la société moderne (où il existe une tendance pour la touristification de la culture, et où l’identité se déterritorialise et perd ses références traditionnelles, à cause de la croissante mobilité géographique, de la mondialisation des styles de vie, etc. ), les catégories d’autochtone et de visiteur sont tendanciellement interchangeables: résident – aujourd’hui, touriste – hier et demain, et vice-versa. La posture des individus face au développement touristique des régions où ils habitent dépend plus de l’attachement affectif au tourisme (motivations, représentations, imaginaire…) que de l’attachement au lieu de résidence ou de la façon dont ils conçoivent et évaluent les impacts du tourisme dans ces régions.