Le parking dans le grand ensemble : entre habiter, circuler, travailler, se récréer, un espace approprié

par Dominique Lefrançois

Thèse de doctorat en Urbanisme

Sous la direction de Jean-Pierre Orfeuil.

Soutenue en 2006

à Paris 12 , en partenariat avec Institut d'urbanisme de Paris (Créteil, Val-de-Marne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette thèse étudie les usages du parking à la lumière d'entretiens menés auprès d'habitants dans deux quartiers de la banlieue parisienne - les quartiers nord d'Aulnay-sous-bois, le Palais à Créteil. Elle s'attache à montrer comment le parking, appréhendé d'une manière générale comme un non-espace ou un espace de conflits, peut être vu comme un espace à part entière, support à bien des appropriations, celles de l'espace public et du quartier d'habitation en lequel il s'inscrit, celle du logement dont il constitue une extension. Le parking, public par sa localisation, privatisé par ses divers modes d'occupations, invite à reconsidérer la nature et les limites du privé et du public, à relativiser la critique d'un grand ensemble peu appropriable en raison de la forte rupture qu'il introduit entre l'espace public et l'espace privé. La voiture, le bricolage et la mécanique installent en son sein un support d'identification pour l'individu qui réprouve son identification à la barre HLM.

  • Titre traduit

    The parking car in the high rise flat estated : between "living, working, circulation recreation, an appropriated area"


  • Résumé

    The object of this thesis is an anlysis of the uses of parkings areas of two social housing neighbourhoods in parisian suburb. His purpose is to show how parking areas, usually considereted as non lieu or conflicted and disordered space, are, on the contrary, according to inhabitants interrogated, real areas of living. Parkings are in-between spaces and their tenure are doubtful. They are private places occupied by the car which is a real propriety people pay attention, and handy man and people who tend to lived them as extension of the flat. This characteristics tend to individualize the building and to reduce the public space of high rise flats estated often accused of beeing too huge. Parkings area are in the same time public because of their localisation outside and their activities : power-loom, tinkering are public activities related to work which is an institution. Parkings allow to study the evolution of public and private spaces and the appropriations of the high rise flats.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (429 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 377-397

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Bibliothèque d’Economie Gestion et Urbanisme.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3524
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.