Thèse soutenue

Anatomie et morphogenèse des plexus veineux vertébraux et des ligaments longitudinaux de la colonne vertébrale lombaire

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mamoun Hamid
Direction : Odile Plaisant
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)

Résumé

FR  |  
EN

Notre étude concerne les structures fibreuses et veineuses qui entourent les corps vertébraux et les disques intervertébraux lombaires. Les plexus veineux vertébraux internes et antérieurs et les ligaments longitudinaux étaient bien identifiés dès les stades les plus précoces de notre étude. Le ligament longitudinal postérieur s’individualisait dans un continuum fibreux dès 13 semaines d’aménorrhée. La morphologie du ligament longitudinal antérieur était semblable chez tous les fœtus étudiés. Les insertions des ligaments longitudinaux au niveau des corps vertébraux ressemblaient àce qui est décrit dans la littérature. Au niveau des disques intervertébraux, bien qu’ayant suivi les fibres latérales des ligaments longitudinaux jusqu’aux bords postéro-latéraux des disques, nous n’avons pas observé de continuité directe entre ces ligaments. Toutefois, un manchon musculo-aponévrotique et ligamentaire périvertébral renforçait les insertions ligamentaires. Des terminaisons nerveuses libres étaient retrouvées dans les ligaments antérieur et postérieur, suggérant une origine ligamentaire aux douleurs lombaires. La reconstruction 3D était complémentaire de l’étude histologique, permettant de visualiser dans l’espace les structures veineuses et ligamentaires. La veine ilio-lombaire n’était pas en continuité directe avec la veine lombaire ascendante. Elle constituait un système veineux lombaire inférieur descendant qui se drainait, avec ou sans tronc commun, dans les veines iliaques. Ce système appartient aux plexus veineux vertébraux externes qui sont avalvulaires; le sens du courant varie en fonction de la pression intra-abdominale.