Thèse soutenue

Du développement de la RMN multidimensionnelle 2H à l'étude des phénomènes de discriminations énantiomériques : analyse comparée de la chiralité isotopique et de la prochiralité en milieu orienté polypeptidique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Olivier Lafon
Direction : Jacques Courtieu
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)

Résumé

FR  |  
EN

De nombreuses techniques RMN en milieu isotrope ont été développées afin de déterminer l'excès énantiomérique d'un mélange de molécules chirales. Cependant ces approches ne sont pas toujours efficaces. Dans ce contexte, notre laboratoire a développé une méthode d'analyse énantiomérique et énantiotopique originale , fondées sur la spectroscopie RMN dans les solvants polypeptidiques, qui s'est révélée plus performante et générale que les approches classiques. Dans cette thèse, nous étudions différents aspects de la RMN du deutérium dans les cristaux liquides chiraux. Dans le premier chapitre, nous introduisons quelques notions fondamentales sur la RMN dans les cristaux liquides. Dans le deuxième et troisième chapitre, nous décrivons de nouveaux outils RMN permettant de faciliter l'attribution des éclatements quadripolaires deutérium. Deux stratégies distinctes sont développées. La première consiste en l'utilisation d'expériences RMN 2D et 3D d'autocorrélation 2H. La deuxième repose sur l'emploi d'expériences RMN 2D de corrélation impliquant des transferts 2H-13C. En particulier, nous examinons les caractéristiques des expériences de corrélation 2H-13C dans les milieux orientés et nous introduisons de nouvelles séquences de corrélation 2H-2H avec relai 13C. Dans le quatrième chapitre, nous étudions l'influence de la substitution 1H/2H sur les discriminations chirales. Premièrement, nous analysons les spectres 13C d'énantiomères de chiralité isotopique et de leurs analogues prochiraux protonés et deutérés. Deuxièmement, nous examinons grâce à la RMN du 2H l'influence de l'effet isotopique 1H/2H sur la dynamique conformationnelle.