Thèse soutenue

La santé de la reproduction et la fécondité des femmes déplacées de guerre, à Luanda

FR
Auteur / Autrice : José Garcia Lencastre
Direction : María-Eugenia Cosío-Zavala
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Démographie
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Résumé

FR

Dans notre travail nous voulons démontrer que, la guerre et la pauvreté n'auraient pas contribué à la baisse de la fécondité au sein d'une population déplacée, ancrée dans la tradition et le culte des ancêtres. Rompre avec cette tradition sans toutefois offrir des alternatives c'est nier son passé et sa culture. Les hommes et les femmes africains accordent beaucoup d'importance aux enfants pour assurer la continuité de lignée. Les données de notre enquête montrent que les femmes déplacées de guerre à Luanda ont une parité moyenne plus élevée que les femmes autochtones. Cette différence s'explique à travers les inégalités d'accès aux méthodes contraceptives modernes. Cependant, il est prouvé qu'il existe une relation entre la maîtrise de la fécondité et la pratique contraceptive. En milieu urbain, plusieurs facteurs contribuent à la baisse de la fécondité entre autre l'âge de la femme au mariage, l'instruction, la situation professionnelle. . . . Mais les difficultés pour entretenir une famille nombreuse peuvent obliger à réduire les naissances sous l'impact d'un "malthusianisme de pauvreté".