Thèse soutenue

La révolte des apparences : l'imagination, la chute, la fable, esthétique et politiques du dérèglement

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Francisco de Undurraga
Direction : Stéphane Douailler
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris 8

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le dialogue avec le scepticisme ancien, le scepticisme français et la philosophie contemporaine, se déploie au cours de cette thèse sous la forme d’une expérience de la pensée. Cette expérience expose, à travers des exemples concernant l’histoire, la contingence politique, les arts, et principalement la littérature, la problématique des apparences dans le monde contemporain. L’esthétique, le caractère autonome des arts et de la littérature – ces sources premières de sens pour la pensée critique – se servent du dérèglement, qui est une prise de distance paradoxale et nécessaire pour inverser le processus de dégradation du langage et des valeurs – fondant, en même temps que destituant des valeurs. Il s’agit pour le langage de surpasser toute domination, et de produire ainsi le monde. L’adresse de l’artifice et le déploiement imaginaire pourront rendre le monde et l’histoire à l’homme. C’est ce que j’appelle l’écriture de l’histoire, laquelle déploie l’horizon conflictuel de la Fable