Thèse soutenue

Stabilité des anticorps recombinants : mesure, amélioration, applications

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Elodie Monsellier
Direction : Hugues Bédouelle
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Structure, fonction et ingéniérie des protéines
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris 7

Résumé

FR  |  
EN

LES ANTICORPS RECOMBINANTS ONT DE NOMBREUSES APPLICATIONS, LIMITEES PAR UNE STABILITE INSUFFISANTE. NOUS VOULIONS DEVELOPPER UNE METHODE SIMPLE ET ROBUSTE DE STABILISATION DES FRAGMENTS D'ANTICORPS, ET COMPRENDRE LES MECANISMES DE STABILISATION CORRESPONDANTS. NOUS AVONS DEVELOPPE UNE METHODE FIABLE ET PRECISE POUR MESURER LA STABILITE DES FRAGMENTS D'ANTICORPS. POUR CELA, NOUS AVONS ETABLI UNE LOI RIGOUREUSE DU SIGNAL POUR LA LONGUEUR D'ONDE DU MAXIMUM DE FLUORESCENCE LMAX. LES TERMES CORRECTIFS A APPORTER A LA STABILITE ΔG(H2O) ET AU COEFFICIENT DE COOPERATIVITE m, OBTENUS EN UTILISANT UNE LOI LINEAIRE EMPIRIQUE DU SIGNAL POUR LMAX, ETAIENT MESURABLES EXPERIMENTALEMENT. NOUS AVONS PREDIT AVEC SUCCES UN ENSEMBLE DE MUTATIONS STABILISATRICES SUR LE FRAGMENT MODELE scFvD1. 3, EN UTILISANT DES CRITERES COMPLEMENTAIRES DE STRUCTURES, SEQUENCES ET DONNEES EXPERIMENTALES SUR LES ANTICORPS. UN DERIVE RECOMBINANT CES MUTATIONS AVAIT UNE TRES HAUTE STABILITE, UNE AMELIORATION DE STABILITE ΔΔG(H2O) SUPERIEURE A CELLES PUBLIEES PRECEDEMMENT, UNE ACTIVITE CYTOPLASMIQUE AMELIOREE, ET UNE AFFINITE INCHANGEE POUR L'ANTIGENE. NOS REGLES DE CONCEPTION PERMETTAIENT DE PREDIRE LES EFFETS DES MUTATIONS DE FAÇON QUALITATIVE POUR ΔG(H2O) ET QUANTITATIVE POUR LA CONCENTRATION EN UREE DE DEMI-DENATURATION. L'ACCROISSEMENT DE m CONSTITUAIT UN MECANISME IMPORTANT DE STABILISATION. LES EFFETS DES MUTATIONS DEPENDAIENT DU CONTEXTE STRUCTURAL. CES RESULTATS INDIQUAIENT L'EXISTENCE DE STRUCTURES RESIDUELLES DANS L'ETAT DENATURE DU TYPE PARENTAL. CETTE METHODE A ETE APPLIQUEE A LA STABILISATION DTMMUNOCAPTEURS FLUORESCENTS AUTONOMES, QUI POURRONT SERVIR DE BASE A LA CONSTRUCTION DE PUCES A PROTEINES.