Thèse soutenue

Accumulation nucléaire de la DARPP-32 dans les neurones épineux de taille moyenne du striatum après traitement par les psychostimulants : mécanismes et signification biologique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Alexandre Stipanovich
Direction : Denis Hervé
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie et de la santé
Date : Soutenance en 2006
Etablissement(s) : Paris 6

Résumé

FR

La signalisation dopaminergique dans le striatum joue un rôle important dans l’apprentissage détourné par les drogues toxicomanogènes. Nous rapportons ici que la forme active de la DARPP-32, une protéine clef de la signalisation dopaminergique, s’accumule dans le noyau en réponse à des drogues d’abus. La stimulation des récepteurs D1 est nécessaire et suffisante pour une telle accumulation. Sa translocation résulte de la déphosphorylation de la Ser-97, un site CK2 critique pour l’export de la DARPP-32 hors du noyau. Les souris mutantes Ser-97-Ala-DARPP-32 manifestent des réponses altérées à la cocaïne et à la morphine, soulignant l’importance de ce site de phosphorylation. La localisation nucléaire de la DARPP-32 est nécessaire pour la phosphorylation des histones H3 induite par la dopamine dans les neurones striataux. Ainsi, la translocation nucléaire de la DARPP-32 est un nouveau mécanisme par lequel la dopamine contrôle le remodelage de la chromatine dans les neurones striataux.